Amitabha Roue Dharma Amitabha

▪ Les Huit Préceptes


Introduction


Les huit préceptes Mahayana sont pris pour vingt quatre heures. Il est spécialement bon de les prendre à la pleine et nouvelle lune, et à l’occasion de jours bouddhistes spéciaux.

L’essence de la pratique est d’être pleinement conscient de la motivation Mahayana ; de prendre ces préceptes afin de mener tous les êtres vers l’éveil.

Observer des préceptes pendant même un seul court instant génère des mérites immenses : on accumule une grande réserve de mérite positif en peu de temps. On bénéficiera d’heureuses renaissances et obtiendra  ultimement l’éveil. On est protégé de la douleur et l’endroit où l’on vit devient paisible et prospère. Notre esprit devient paisible et calme ; on prend contrôle de nos mauvaises habitudes ; il y aura moins de distraction pendant la méditation. On s’entendra mieux avec les autres. On rencontrera les enseignements du Bouddha dans le futur et l’on pourra renaître comme disciple du Bouddha Maitreya.


Les huit préceptes :


1- Éviter de tuer, directement ou indirectement

2- Éviter de voler et de prendre sans la permission du propriétaire

3- Éviter la relation sexuelle

4- Éviter de mentir et de tromper les autres

5- Éviter les intoxicants : alcool, tabac et drogue (excepté pour des besoins médicaux)

6- Éviter de manger plus d’un repas par jour. Le repas est pris avant midi, et une fois qu’on a arrêté de manger pendant 30 minutes, le repas est considéré comme fini.

7- Éviter de s’asseoir en hauteur, de s’allonger sur un lit large ou un siège avec fierté. Aussi, éviter de s’asseoir sur des peaux d’animaux.

8- Éviter de porter des bijoux, de se parfumer et de se maquiller. Éviter de chanter ou jouer de la musique par attachement.


Pour que le précepte soit cassé, quatre conditions doivent être remplies :


1- La motivation est une attitude négative telle que l’attachement, la colère, etc.

2- Il doit y avoir un objet de l’action, c'est-à-dire un être tué ou un objet qui est volé.

3- On accomplit l’action. Si on dit à une autre personne de tuer, voler, ou mentir, cela est aussi une transgression.

4- L’action est complète, c'est-à-dire l’être meure devant nous ou pense, ‘’ Ceci est mien’’.

La première fois que l’on prend les préceptes, cela est fait devant un maître. Après, on peut faire la cérémonie devant l’image d’un Bouddha en le considérant comme réellement là, face à nous.


► La pratique Vajrayana en détail


Se lever et accomplir ces prières :


Refuge et Bodhicitta


Le Guru est Bouddha,

Le Guru est Dharma,

Le Guru est aussi Sangha.

Le Guru est  source de tout bien fait et de bonheur.

En tous les Gurus, je prends refuge (3x)

Pour réaliser mon but et ceux des autres, je génère la Bodhicitta (3x)


Purification des lieux


Puisse le sol des royaumes être pure partout,

Libre de la rugosité des cailloux et des pierres et ainsi de suite,

Aussi plat que la paume de notre main

Et aussi douce que la nature du lapis-lazuli.


Multiplier les offrandes


Puisse les offrandes des humains et des dieux,

Ceux qui sont offerts physiquement ou mentalement,

Devenir des nuages sans égal de Samanthabadra,

Pourfendant entièrement tous les royaumes de l’espace.


OM NAMO BHAGAVATE, VAJRA-SARA-PRAMARDANE TATHAGATAYA ARHATE SAMYAK-SAMBUDDHAYA, TADYATHA, OM VAJRE VAJRE, MAHA-VAJRE, MAHA-TEJA-VAJRE, MAHA-VIDYA-VAJRE, MAHA-BODHICITTA-VAJRE, MAHA-BODHI-MANDO PASAMKRAMANA-VAJRE, SARVA-KARMAVARANA-VISHODANA-VAJRE, SVAHA (3X)



Le pouvoir de la vérité


Par le pouvoir de la vérité des Trois Joyaux

Et des bénédictions de tous les Bouddhas et Bodhisattvas,

Le pouvoir à la fois des collections complètes,

Et du pure Dharmadhatu, puissent ces offrandes être ainsi.


Invocation


Protecteurs de tous les êtres sensibles,

Destructeurs des maras à l’Amour éternel,

Vous voyez constamment toute chose,

Bhagavan et Assistants, je vous en pris, venez en ce lieu.


Prosternation


Faire 3 prosternations en récitant :


OM NAMO MANJUSHIYE, NAMAH SU SHRIYE, NAMA UTTAMA SHRIYE SVAHA!


Puis s’asseoir.


Hommage au Bouddha


Devant le Guru et Fondateur, le Destructeur Doué Transcendant, l’Unique Allé au-delà, le Destructeur de l’Ennemi, Le Parfait Accompli, l' Être Pleinement Éveillé, le Glorieux Conquérant, le Dompteur du Clan des Shakyas, je me prosterne, je prends refuge et fait des offrandes. Je vous en prie, inspirez moi. (3x)  


La prière à sept branches


Avec respect, je m’incline du corps, de la parole et de l’esprit.

Je conçois des nuages d’offrandes, réels ou imaginaires

Je confesse toutes mes actions non vertueuses commises depuis la nuit des temps,

Et me réjouit du mérite des Aryas et des autres.

Je vous en prie, demeurer ici jusqu’à la fin du Samsara,

Et tourner la roue du Dharma pour tous les êtres sensibles.

Je dédie tous mes mérites vertueux à l’éveil complet.


Longue offrande du mandala


OM VAJRA BHUMI AH HUM Grande, Puissante Base en or.

OM VAJRA REKHE AH HUM Enceinte de diamant.

Cette clôture en fer encercle l’anneau extérieur.

Au centre le Mont Méru, roi des montagnes,

A l’Est se trouve le continent Purva-Videha,

Au Sud Jambuvipa,

A l’Ouest Apara-Godaniya,

Et au Nord Uttarakuru.

A l’Est, se trouvent les îles Deha et Videha,

Au Sud, Chamara et Apara-Chamara,

A l’Ouest, Satha et Uttara-Mantrina,

Au Nord, les îles de Kurava et Kaurava.

A l’Est se trouve la montagne trésor,

Au Sud, l’arbre qui exauce les souhaits,

A l’Ouest, la vache qui exauce les souhaits

Au Nord, la récolte non semée.


Ici, se trouvent la précieuse roue, le précieux joyau, la précieuse reine, le précieux ministre, le précieux éléphant, le précieux cheval, le précieux général et le grand vase à trésor.

Ici, se trouvent la déesse beauté, la déesse guirlande, la déesse de danse, la déesse de fleur, la déesse d’encens, la déesse de lumière et la déesse de parfum.

Ici, se trouvent le précieux parasol et la bannière de victoire dans toutes les directions.

Au centre, tous les trésors des dieux et des hommes.

Cette excellente collection complète, je vous offre cette base, Unique grand Compatissant, ainsi qu’à votre entourage de déités.

Je vous en prie, acceptez par Compassion, ces offrandes faites par tous les êtres souffrants, et déversez vos bénédictions d’Amour, sur moi et mes mères en nombre illimité.

Ce sol je l’offre, comme des terres pures de Bouddha,

Resplendissante de fleurs d’encens et de parfum

Au centre du Mont Mérou, quatre terres, soleil et lune,

Puisse tous les êtres sensibles jouirent de cette Terre Pure.


IDAM GURU RATNA-MANDALAKAM NIRYATAYAMI


Prendre l’ordination


Poser son genou droit par terre et joindre les paumes des mains en récitant ces prières :

(*Note : à dire en présence d’un maître)


Tous les Bouddhas et Bodhisattvas des dix directions, je vous en prie, accordez moi votre attention.


*(Maître,  accordez moi votre attention.)


« Tout comme les Bouddhas du passé, les Arhats, les Bouddhas parfaits qui, comme le cheval blanc et le grand éléphant, ont accompli ce qui devait l’être, ont réalisé leurs devoirs, ont déposé le lourd fardeau, ont accompli leur propre but, ont coupé leurs liens avec l’existence et qui possèdent la parfaite parole, les esprits bien libérés et à la sagesse bien émancipée, ont pris des vœux rapides d’un jour pour le salut de tous les êtres sensibles, afin de leur être bénéfiques, afin de les libérer, afin d’éliminer la famine, afin d’éliminer la maladie, afin que les trente sept auxiliaires  de l’éveil soient parfaits, et afin que le plus haut, complet et parfait éveil soit réalisé vraiment, moi aussi, nommé [… dites votre nom….], à partir de maintenant jusqu’au lever du soleil demain, pour le salut de tous les êtres sensibles, afin de leur être bénéfique, afin de les libérer, afin d’éliminer la famine, afin d’éliminer la maladie, afin que les trente sept auxiliaires  de l’éveil soient parfaits, et afin que le plus haut, complet et parfait éveil soit réalisé vraiment, prend les vœux rapide d’un jour. » (3x)


(en Tibétain phonétique :
Chog chu na shug pay sang gya dang jang chub sem pa tam cha dag la gong su sol / (lob pon gong su sol) ji tar ngon gyi de shin sheg pa dra chom yang dag par dzog pa sang gye ta chang she ta wu / lang po chen po / ja wa ja shing je pa cha si par kun tu jor wa yong su za pa / yang dag pa ka / leg par nam par drol wa tug / leg par nam par drol wa she rab chan de dag gi / sem chan tam cha kyi don gyi chir dang/ pan par ja wa chir dang / drol war ja wa chir dang / mu ge me par ja wa chir dang / na me par ja wa chir dang / jang chub kyi chog kyi cho nam yong su dzog par ja wa chir dang / la na me pa yang dag par dzog pa jang chub nge par tog par ja wa chir so jong yang dag par dze pa de zhin u dag
[...SAY YOUR NAME...] zhe gyi wa kyang / du di na zung te ji si sang nyi ma ma shar gyi bar du / sem chan tam cha kyi don gyi chir dang / pan par ja wa chir dang / drol war ja wa chir dang / mu ge me par ja wa chir dang / na me par ja wa chir dang / jang chub kyi chog kyi cho nam yong su dzog par ja wa chir dang / la na me pa yang dag par dzog pa jang chub nge par tog par ja wa chir [tek pa chen po] so jong yang dag par lang war gyio.)


* Lama dit : THAB YIN NO ( ceci est la méthode)

* Le disciple : LEG SO (bien)


Au bout de la troisième répétition, pensez que vous avez reçu l’ordination sous la forme d’une lumière et que tout votre corps est radieux de cette lumière. Vous devriez être très content. Souvenez-vous  de la motivation de Bodhicitta.


Prière des préceptes


Dorénavant, je n’ôterai plus la vie,

Je ne prendrai plus les biens d’autrui,

Je ne ferai aucun acte sexuel, Je ne mentirai pas.

J’éviterai tout alcool, la cause de beaucoup de fautes.

Je n’utiliserai pas de lits ou sièges larges et élevés.

Pareillement, la nourriture au mauvais moment, les parfums, les guirlandes, les ornements, la danse, les chansons et ainsi de suite, j’éviterai.

Puissé-je rapidement attendre le suprême Bodhi.

Puisse ce monde, ébranlé par beaucoup de chagrins, être libéré de l’océan du Samsara.


(en tibétain phonétique : Deng na sog cho mi ja zhing / zhan gyi nor yang lang mi ja / trig pai cho kyang mi cho ching / dzun gyi tsig kyang mi ma wo / kyon ni mang po nyer ten pai / chang ni yong su pang bar ja / tri tan che to mi ja zhing / de zhin du ma yin pai za / dri dang treng wa gyan dang ni / gar dang lu sog pang war ja / ji tar dra chom tag tu ni / sog cho la sog mi je tar / de zhin sog cho la sog pang / la med jang chub nyur tob shog / dug ngal mang trug jig ten di sid pai tse la drol war shog.)


Asseyez-vous.


Dharani de la moralité immaculée


OM AMOGHA-SHILA-SAMBHARA, BHARA BHARA, . MAHA-SHUDDHA-SATTVA-PADMA-VIBHUSHITE-BHUJA,DHARA DHARA, SAMANTA, AVALOKITE, HUM PHAT SVAHA (21X)


En gardant la loi morale

Purement et sans fierté,

Puissions nous obtenir l’allé au-delà des éthiques.  


Dédicace (optionnelle)


Tout comme le brave Manjushri et le grand Samanthabadra ont réalisé la vérité de la vacuité,

Je dédie ces mérites de leurs manières exaltées, afin que je puisse suivre leur exemple.




- Remarque : la pratique des huit préceptes pour un jour existe aussi dans le Hinayana mais la différence réside uniquement dans la motivation : on ne génère pas la motivation altruiste pour tous les êtres. (Les moines pleinement ordonnés ne prennent évidemment pas ces préceptes qui sont inférieurs à leur engagement)


- traduction de : ‘ Perle de Sagesse ’ : Prières et Pratiques Bouddhistes, Livre 1 créé par le centre bouddhiste Amitabha de Singapore.

- traduit en français par Seunam Tso


Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion