Amitabha Roue Dharma Amitabha

Note


Dans ce Sutra sur la Cause et l’Effet, le Bouddha Śākyamuni  met l’accent brièvement sur un point essentiel et fondamental du Dharma.  Il est impératif pour le pratiquant quel que soit son niveau d’agir en accord avec ces paroles de mise en garde et en même temps source de libération.   

Dans ce Sutra, est aussi évoqué la Terre Pure de Suprême Félicité du Bouddha Amitabha ou Amitayus.

Sutra sur la Cause et l’Effet dans les Trois Périodes du Temps


À cette époque, Ānanda était sur une Montagne Magique, avec une assemblée au nombre de mille deux cents cinquante. Ānanda fit révérence avec ses paumes jointes, circumambula le Bouddha trois fois, et s’agenouilla avec les paumes jointes. Alors il posa au Bouddha Śākyamuni cette question : "Au cours de la période de déclin du Dharma, tous les êtres dans le Jambudvīpa Austral donneront naissance à beaucoup de mauvais karmas. Ils ne révèreront pas les Trois Joyaux, ou ne respecteront pas leurs parents. Ils vont faillir dans les Trois Attaches. Les Cinq Constantes qui sauvegardent les obligations universelles entre les gens seront en dissonance et désaccord. Les êtres seront pauvres, destitués, modestes, et vilains. Leurs six facultés souffriront d’altération. Toute la journée ils s’engageront dans le meurtre et le tord. Quelles sont les conditions qui mènent à ces récompenses et rétributions différentes et variées ? Nous, disciples, prions l’Unique-Honoré-du-Monde de bien vouloir avec compassion expliquer chacune de celles-ci pour nous."


Le Bouddha dit à Ānanda et à l’assemblée de grands disciples, ‘’Vous devriez maintenant écouter attentivement. Excellent en effet ! Excellent en effet ! Je vais établir clairement tout ceci pour vous. Tous les hommes et les femmes, qu’ils soient pauvres et modestes ou riches et nobles, qu’ils endurent des souffrances sans limite ou se réjouissent de bénédictions sans fin, endurent tous les récompenses et les rétributions qui sont dues aux causes et effets de leurs vies passées. Que devraient-ils faire à partir de maintenant ?


"En premier, ils devraient être filiaux et pleins de respect envers leurs parents. Ensuite, ils devraient croire avec révérence en les Trois Joyaux. Et troisièmement, ils devraient se réfréner de tuer et au contraire libérer le vivant. Quatrièmement, ils devraient manger de la nourriture végétarienne pure et pratiquer le don. Ces actes leur permettront de planter des graines dans le champ des bénédictions pour leurs futures vies."


Alors le Bouddha prononça ces versets sur la Cause et l’Effet :


La fortune et la dignité viennent de notre destin

À partir de causes plantées dans des vies du passé.


Les gens qui se tiennent à ce principe simple

Récolterons la bonne fortune dans les vies du futur.


Les hommes et les femmes de bien, écoutent les causes,

Entendent et se souviennent de ce Rappel de Sūtra


Des causes et effets d’actions karmiques

Dans le passé, dans le futur, et dans le présent.


La Cause et l’Effet n’est pas du tout un petit sujet.

Vrais sont mes mots ; ne les prenez pas à la légère.


Pourquoi certaines personnes sont des officiels à présent ?

Parce qu’avec de l’or ils ont doré les Bouddhas


Dans leurs vies passées, il y a longtemps, longtemps.

C’est de leur pratique dans leurs vies du passé


Qu’ils récoltent dans cette vie un riche fruit.

La robe violette et le cordon en or –


Les marques honorées du plus haut officiel :

Si vous deviez les rechercher, recherchez auprès des Bouddhas.


Dorer les Bouddhas est votre propre gain ;

En volant les Ainsi Allés, vous vous dérobez vous-même.


Ne dites pas qu’il est facile de devenir un officiel ;

Cela ne peut arriver si des causes ne sont pas plantées.


Quelles sont les causes de posséder un chariot

Et de monter sur des palanquins ? Les gens comme cela

Étaient des constructeurs et des réparateurs de ponts et de routes.


Pourquoi certaines personnes sont des porteurs de satin ?

C’est parce qu’à des époques dans le passé,

Des robes ils mettaient de côté comme dons pour la Saṅgha.


Parfois des gens ont des biens en abondance,

La raison, en fait, encore une fois est tout à fait claire.

Dans le passé, ces gens ont donné de la nourriture aux pauvres.


D’autres n’ont pas de nourriture et de boisson,

Qui peut supposer la raison ?

Auparavant ces gens étaient infestés d’un défaut :

L’avidité avarice leur faisait entasser tout centime.


Les gens aisés parmi nous demeurent

Dans de grandes demeures et vastes états.

La raison est qu’ils ont donné du riz avec bonté,

En prodiguant des dons de grain aux monastères.


Jouissant de bénédictions et dignement prospères,

Sont les gens qui récoltent une récompense adéquate.

Dans des temps passés maintenant ils ont aidé à construire des temples

Et ont vu que la Saṅgha avait des huttes et des abris.


Les traits de certaines personnes sont fins et parfaits,

Sûrement la raison pour de telles récompenses

Est que de belles fleurs ils ont offert aux Bouddhas.


Pourquoi certaines personnes sont douées et sages ?

Dans des vies passées elles mangeaient de la nourriture pure

Et se souvenaient des Bouddhas avec un regard conscient.


Regardez les hommes dont les femmes sont loyales,

Leur récompense vient maintenant à cause de ce qui s’est passé avant :

Leurs conditions sont fortes dans la porte du Bouddha.


Certains ont des mariages qui durent et sérieux.

Leur bonheur n’arrive pas par chance.


La cause cette fois est la suspension de dais

Et d’étendards devant les statues de Bouddha.


Certaines heureuses personnes «pères et mères»

Jouissent d’une grande longévité, du contentement, et du calme.

Où est la source pour de telles récompenses ?

Ils ont protégé des orphelins dans des temps maintenant passés

Et ont considéré les plus anciens comme eux-mêmes.

Les orphelins doivent vivre sans pères et mères

Puisqu’ils ont abattus auparavant des oiseaux pour le sport.


Comment peut-on avoir beaucoup d’enfants et de grands enfants ?

En laissant les oiseaux voler hors de leurs cages pour la liberté.


En élevant des enfants, certains échouent gravement.

C’est parce qu’avant ils ont noyés des enfants féminins.


Quand ils sont infertiles, les gens ne pourront porter tout enfant.

Cela est leur dû pour avoir commis des actions aux mœurs légères.


Certains ont une grande longévité, pourquoi sont-ils si chanceux ?

En libérant des créatures, ils ont rançonné des vies.


Avez-vous vu combien souffrent de petites longévités ?

Leurs assassinats gratuits d’êtres en sont la raison.


Seuls sont les hommes avec qui aucune femme ne veut se marier.

Ils payent leurs dettes pour avoir commis l’adultère.


Les veuves portent une triste rétribution.

Elles ont tenus leurs maris des vies passées avec mépris.


Les serviteurs et les esclaves ont commis eux-mêmes cet asservissement

En négligeant des bienfaits qui leur ont été faits.


Brillants sont les yeux de certains êtres fortunés.

Devant des Bouddhas ils ont offerts des lampes remplies de pétrole.


Les aveugles de ce monde portent un lourd fardeau

Pour avoir manqué de montrer clairement le chemin aux voyageurs.


Les bouches de certaines personnes sont vraiment déformées.

Elles ont éteint en soufflant des lampes sur des autels de Bouddhas.

Être sourd et muet et une morne existence.

Rétribution appropriée pour avoir méprisé nos parents.


Comment des gens en arrivent à devenir des bossus ?

Ils ont admonesté et se sont moqués de ceux qui s’inclinaient devant des Bouddhas.


Faites attention aux mains malformées, mon ami.

Elles trahissent les gens enclins au mal.


Des semblables avec des pieds estropiés et inutilisables

Ont tendu des embuscades et dérobé avec abandon imprudent.


La plupart des vaches et chevaux étaient des humains avant –

Des gens qui n’ont pas épongé leurs dettes.


Beaucoup de gens passés sont maintenant des cochons ou des chiens

Parce qu’ils ont injurié et trompé d’autres gens.


La maladie et la douleur : un effet inévitable

Pour avoir offert de la viande et du vin aux Bouddhas.


Libre de la maladie : une belle rétribution

Pour avoir soulagé le malade en lui accordant des médicaments.


Le sort de l’emprisonnement attrape certains gens

À cause d’actions sataniques et un manque de céder.


La mort de faim : rétribution due

Pour avoir colmaté des trous de rats et de serpents.


Admettre qu’une victime d’empoisonnement

A causé un empoisonnement aquatique ; a barré des eaux.


Les êtres abandonnés, désespérés, rejetés

Furent cruels de longue date, en maltraitant d’autres.


La stature de certain est extrêmement petite.

Avant, ils ont lus des Sūtras étalés sur le sol.


Vomir du sang ? Croyez que cela vient en premier

De la consommation de viande, ensuite de la récitation des Sūtras


Une autre action qui détermine la surdité :

Ne pas bien écouter les récitations de Sūtras


Les plaies et la gale tracassent les gens

Qui ont donné du poisson puant et de la chair aux Bouddhas.


Les gens qui puent d’une terrible puanteur

Ont vendu des biens faux et des senteurs de qualité inférieure.


Pourquoi des gens de leur propre main se pendent ?

Avant, ils utilisaient des pièges pour capturer leurs proies.


Tous ces veufs (-ves), solitaires, non marié(e)s, ou orphelins,

Sont maintenant payés justement pour une jalousie passée.


Ceux frappés par l’éclair, consumés par le feu,

Ont truqué leurs échelles pour améliorer leurs revenus d’affaire.


Des tigres féroces et des serpents qui font le festin de gens

Sont des ennemis qui portent des ressentiments des vies passées.


Dans nos myriades d’actions, quoi que nous fassions,

Nous récoltons nos propres rétributions, c’est vrai.


Qui pouvons-nous blâmer pour notre souffrance dans les enfers ?

Qui peut-il y avoir à blâmer si ce n’est nous-mêmes ?


Ne dites pas que la Cause et l’Effet n’est pas vu.

Regardez-vous, vos progénitures, vos héritiers, et grands enfants.

Si vous doutez du bien de la pure nourriture et du don,

Regardez autour et regardez ceux qui jouissent de la fortune.

Ayant pratiqué de longue date, ils arborent maintenant l’abondance.


Pratiquer maintenant apportera de nouveau des bénédictions.

Ceux qui calomnient la Cause et l’Effet dans ce Sūtra

Tomberont et n’auront aucune chance d’être des humains.


Ceux qui récitent et maintiennent ce Sūtra

Sont supportés par les Bouddhas et Bodhisattvas.


Faites connaître ce Sūtra, étudiez-le ardemment

Et dans le futur vos familles vont fleurir.


Soutenez ce Sūtra au dessus de vos têtes

Pour éviter des désastres et des accidents fatals.


Exposer ce Sūtra sur la Cause et l’Effet

Est aiguiser votre intelligence dans des renaissances successives.


Chanter ce Sūtra sur la Cause et l’Effet

Nous rendra bien révérés, bien considérés par tous.


Imprimer et distribuer ce précieux Sūtra

Et récolter une renaissance en tant que gouverneur ou roi.


Pour vérifier la Cause et l’Effet passé,

Regardez le corps en or de Mahākāśyapa.


Un cas de future cause et effet :

Bhikshu Bonne Étoile a dénigré le Dharma


Et perdu sa chance pour une vie humaine.

Si la Cause et l’Effet ne contenait aucune vérité,

Pourquoi Maudgalyāyana a cherché à sauver sa mère

Des Enfers pour la libérer de la souffrance ?


Ceux qui ont confiance en les mots de ce Sūtra tous vrais,

Renaîtrons dans la Terre de Suprême Félicité.

Parler de la cause et l’effet présent


Proclamer le futur et le passé aussi,

Est une action qui ne pourra jamais prendre fin.


Joignez-vous à la porte des Trois Joyaux.

Avec des bénédictions et une merveilleuse croyance on peut entrer

Par la porte, supportée par des dieux et des dragons,

Des dragons et des dieux qui ne vous laisseront pas tomber.


Pour chaque partie de don que vous pratiquez,

Vous récolterez dix milles parties en récompense.


De telles bénédictions sont engrangées dans un solide trésor,

Pour la réjouissance dans des futures renaissances sans fin.


Si vous vous préoccupez de connaître les causes des vies passées,

Regardez les rétributions que vous récoltez aujourd’hui.


Si vous souhaitez connaître au sujet des vies futures,

Vous n’avez besoin que de noter ce que vous faites en ce moment.


Ceci termine le Sūtra sur la Cause et l’Effet dans les Trois Périodes du Temps.


   ▬▬▬▬▬▬▬


Traduction certifiée par Bhikshuni Heng Tao et certifiée par Maître Hsuan Hua.

Traduction française de Konshog Sherab pour Amitabha Terre Pure